Présentation

Filière classique

La formation au département GE est constituée de 1900 heures de face à face pédagogique sur les 3 ans de formation. Cette formation est complétée par 2 stages d'environ 6 mois (soit pas loin d'un an de stage sur les 3 ans de formation).

L'ensemble de l'INSA de Lyon, et donc le département GE, est habilité par la CTI à délivrer le diplôme d'ingénieur. Conformément aux recommandationd de la CTI, un score supérieur à 785 au TOEIC est nécessaire pour être diplômé.

La 3GE

La troisième année (première année de spécialisation dans le département) contribue à asseoir les connaissances des étudiants dans les domaines du génie électrique.

Plusieurs projets sont à réaliser en binôme ou en groupe. Notamment le PRDCE qui se déroule sur toute l'année en petit groupe (jusqu'à 10 étudiants) permet de developper la fibre innovatrice de chacun et de se positionner comme créateur d'entreprise.

Un stage (éventuellement à l'étranger) peut être effectué entre la troisième et la quatrième année.

La 4GE

L'immersion en entreprise est l'une des particularités de la quatrième année. Un stage industriel de cinq mois et demi au minimum est prévu durant le premier ou le second semestre. Il permet non seulement la mise en application des connaissances acquises mais aussi la découverte de la structure et du fonctionnement de l'entreprise ainsi que l'apprentissage du comportement de l'ingénieur en situation réelle. Ce stage peut se dérouler à l'étranger.

L'autre partie de l'année est un ensemble de cours et de projets techniques (notamment le PRT: projet de réalisation teechnique effectué en binôme).

A noter aussi que l'intégralité de la 4ieme année peut se dérouler à l'étranger. Pour celà il faut prévoir en 3GE votre départ.

La 5GE

La cinquième année comporte un tronc commun ainsi que sept options parmi lesquelles les étudiants sont invités à faire leur choix. Les sept options portent sur les domaines d’avenir du Génie Electrique :

  • la conversion de l'énergie électrique,
  • l’ingénierie des systèmes intégrés de production,
  • les systèmes électroniques intégrés,
  • les télécommunications,
  • le traitement du signal et de l'image.
  • le controle commande de systèmes automatisés
  • les réseaux de transport et de distribution de l'énergie électrique

Chacune des options fait intervenir des ingénieurs de l'industrie (40% du temps en moyenne). Dans la plupart des cas, l'option est un tremplin vers le sujet du Projet de Fin dEtudes (PFE).

Le PFE qui est programmé sur le dernier semestre de formation pourra se faire dans un laboratoire de l'INSA (ou tout autre laboraoire de recherche) pour les étudiants qui privilégient un Parcours Recherche ou dans l'industrie pour les étudiants qui privilégient un parcours industriel (sous la forme d'un stage de 4 à 6 mois). Le PFE a pour objectif la mise en œuvre en vrai grandeur des connaissances et compétences scientifiques et techniques d'un futur ingénieur. De par son caractère collectif, le PFE est aussi l'aboutissement de la formation à la conduite de projets dispensée depuis la troisième année.

 

Et l'international ?

La quatrième et la cinquième année, ainsi que dans certains cas une partie du projet de fin d'études, peuvent être effectuées à l'étranger. Cette formation à l'étranger peut conduire, avec une adaptation du cursus, à l'obtention d'un double-diplôme avec les nombreuses universités partenaires, notamment en Europe, en Chine, au Brésil ou au Canada.